...

La brise, les feuilles sur les branches,
et la plaine semée de grillons;

des platanes qui tendent les bras
pour atteindre la lune et les étoilles.

Et toi, toujours toi, toi seule,
la brise, les feuilles et les branches.

Toi, la lune et les étoiles,
et moi, les bras du platane.

J. P. Coutsocheras
publicado por RAA às 15:57 | comentar | favorito